Nous aimons, nous partageons

Teofilo Chantre

téofilo chantre

Teofilo Chantre est un compositeur capverdien reconnu sur la scène internationale notamment pour ses chansons millésimées chantées par Cesaria Evora. Il s’est imposé depuis une vingtaine d’années comme un des artisans essentiels du succès de la musique capverdienne à travers le monde et un chantre de la langue française. Il sera intervenant lors de notre dialogue consacré à Eugénio Tavares.

Vous pouvez retrouver toute son actualité sur sa page facebook.

Mariana Ramos

Artiste caboverdienne internationale, Mariana Ramos a une riche actualité que vous pouvez retrouver sur son site internet et sa page facebook.

Un 5 juillet, quelques années auparavant, Mariana naît à un demi-millier de kilomètres du pays originel, Dakar où elle vivra les premières années, confiée par ses parents émigrant en France à sa grandmère maternelle. Elle passe ainsi son enfance à Mindelo, la métropole de São Vicente, l’île désormais reconnue mondialement par une célèbre native du cru, Cesaria Evora (1941-2011), la diva espiègle à qui la musique capverdienne doit tant.


Théâtre du Soleil

Fondé par dix étudiants en 1964, le Théâtre du Soleil est d’emblée organisé comme une SCOP, où les droits et devoirs de chacun sont les mêmes. Conduit par Ariane Mnouchkine, le Soleil doit devenir « le plus beau théâtre du monde », lieu de l’utopie qu’elle identifie au « possible non encore réalisé ».

Pour Mnouchkine, “C’était ce rêve poétique, politique, artistique, que la Cartoucherie allait nous permettre de vivre, nous le savions, lorsque, avec la complicité de Janine Alexandre-Debré et de Christian Dupavillon, nous l’envahîmes en août 1970.”

Troupe cosmopolite, elle élit domicile dans le 12e arrondissement de Paris, dans ce qui deviendra un nouveau lieu de théâtre : l’ancienne Cartoucherie du bois de Vincennes, où résident aujourd’hui plusieurs autres compagnies.

Retrouvez toute l’actualité du Théâtre du Soleil sur leur site internet. 


L’aventure du TNP porte en banlieues ouvrières ce “luxe inaccessible” qu’est devenu le théâtre, Jean Vilar et ses comédiens se retrouvent dans cette salle municipale à l’acoustique calamiteuse et devant des fauteuils vides. Quasiment personne pour L’Avare, pas mieux lors de La Mort de Danton. L’expérience ne dure que le temps de quelques représentations. En 1960, le théâtre est baptisé Gérard Philipe en hommage à l’artiste décédé l’année précédente, et Jacques Roussillon (frère de Jean-Paul, lui aussi passé par la Comédie-Française, et qui avait monté avec succès Grand’peur et misère du Ille Reich de Brecht au Petit Marigny) en est nommé directeur. En 1963, il fait sortir le théâtre de l’anonymat avec la pièce d’Arthur Adamov Printemps 71, mis en scène par Claude Martin….lire la suite.

Extrait du site internet du TNP sur lequel vous pouvez retrouver toute l’actualité.


Fondation Calouste Gulbenkian

fondation Gulbenkian

Née en 1956 comme fondation portugaise pour toute l’humanité, la Fondation Calouste Gulbenkian est destinée à promouvoir le savoir et à améliorer la qualité de vie des personnes à travers les arts, la bienfaisance, la science et l’éducation. Créée par volonté testamentaire de Calouste Sarkis Gulbenkian, la Fondation a un caractère perpétuel et développe ses activités depuis son siège à Lisbonne et ses délégations à Paris et à Londres.

Retrouvez toute l’actualité de la Fondation Gulbenkian sur leur site internet.


Les éditions Chandeigne

Les éditions Chandeigne ont été créées par Anne Lima et Michel Chandeigne en 1992. D’abord spécialisées dans les récits de voyage et le monde lusophone, elles ont diversifié leur catalogue en 25 ans en éditant également des essais, des recueils de poésie, des beaux livres et des ouvrages pour la jeunesse, conçus et composés par les deux éditeurs et réunis dans plusieurs collections (Magellane, Magellane/Découverte, Magellane/Essais, Magellane/Poche, Bibliothèque Lusitane, Péninsules, Série illustrée, Tamanoir, Grands Formats, A6 et Zoôn).

Vous pouvez retrouver leur actualité sur leur site internet et sur leur page facebook.

(Sources : site Éditions Chandeigne)


La librairie portugaise et brésilienne

La librairie portugaise et brésilienne vous permet d’accéder à plusieurs références lusophones.

19-21 rue des Fossés Saint-Jacques
75005 PARIS (place de l’Estrapade)
À 20 m du Panthéon… Tél. : 01 43 36 34 37
Du lundi au samedi, 11-13h 14h-19h
(horaires souvent dilatés…)
Métros : Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge – Bus , 21, 27, 82, 84, 89

Retrouvez leurs collections sur leur site internet : http://www.librairie-portugaise.com/


Génération Lully

Générations Lully est un projet d’action éducative, artistique et culturelle mené par le Centre de musique baroque de Versailles (CMBV) à Trappes (78).
De 2016 à 2018, près de 1 000 Trappistes sont invités à participer à ce projet de découverte et de création artistique autour de la musique baroque française.

Le Centre de musique baroque de Versailles (CMBV) a pour mission de redécouvrir et valoriser la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles. Créé en 1987, il est devenu par la singularité de sa mission et la complémentarité de ses actions (recherche, formation, concerts, spectacles, ressources) l’acteur incontournable du rayonnement de ce patrimoine en France et dans le monde.

Fort d’une première expérience d’action culturelle à Trappes (Projet L’Inde Galante de 2013 à 2015), le CMBV renouvelle l’opération de 2016 à 2018, dans le cadre des jumelages initiés par le Préfet de la région Île-de-France entre 21 établissements culturels et 21 zones de sécurité prioritaires (ZSP). Le CMBV propose aux habitants du quartier des Merisiers de Trappes et plus largement aux acteurs sociaux et culturels de Trappes et leurs publics, un parcours artistique autour de l’œuvre du compositeur Jean-Baptiste Lully, inventeur de l’opéra français qui a joué un rôle majeur dans l’éclat artistique de la France sous Louis XIV.

Retrouvez toute leur actualité sur leur site internet.


Virgil Tanase

Écrivain et metteur en scène
Prix de littérature de l’Union latine
Prix de dramaturgie de l’Académie roumaine

Né en 1945 à Galatzi, en Roumanie, Virgil Tanase fait des études de lettres avant d’être admis dans la classe de mise en scène de l’Institut de théâtre de Bucarest.
A la suite de la publication à Paris de son premier roman : Portait d’homme à la faux dans un paysage marin (Flammarion, 1976), interdit en Roumanie, et d’un entretien virulent dans « Les Nouvelles littéraires », il est obligé de quitter son pays. A Paris, il continue une carrière littéraire couronnée par le Prix de littérature de l’Union latine et le Prix de dramaturgie de l’Académie roumaine. Ses romans, rédigés dorénavant en français, mettent en œuvre une nouvelle forme de construction littéraire : la « métaphore narrative » qui associe des récits disparates dont le voisinage projette une signification qu’aucun ne peut imposer par lui-même. Après une thèse de doctorat sous la direction de Romand Barthes consacrée à la « sémiologie de la mise en scène », Virgil Tanase reprend son activité de metteur en scène et réalise une trentaine de spectacles en France et en Roumanie. .

Professeur occasionnel dans différentes écoles de théâtre, Virgil Tanase enseigne aujourd’hui l’histoire des spectacles à l’Institut international de l’image et du son.

Extraits de : http://www.m-e-l.fr/virgil-tanase,ec,252