Les contes cruels de Paula Rego à l’Orangerie

Intitulée “Les contes cruels de Paula Rego”, l’exposition du Musée de l’Orangerie consacrée à l’œuvre de Paula Rego offre un spectacle saisissant. Par une lecture renouvelée des contes traditionnels, l’artiste portugaise Paula Rego explore l’enfance et livre un regard sans concession sur nos sociétés.

“Les contes cruels de Paula Rego” présente une soixantaine de peintures et d’œuvres plastiques de l’artiste. Partant des années 1980 avec des œuvres telles que Snare (1987), l’exposition s’achève en 2011 avec notamment The Balzac’s story. Ses œuvres dialoguent avec celles d’artistes tels que Goya, Degas et Odile Redon.

Le choix d’un cheminement chrono-thématique, à travers neuf sections, permet au spectateur d’embrasser les bouleversements tant artistiques que personnels que connaît l’artiste ou encore de mieux saisir l’influence d’une époque sur son œuvre. A titre d’exemple, War (2003) est inspirée de la photographie d’une petite fille prise durant la deuxième guerre d’Irak. En s’appuyant sur l’œuvre de Lewis Caroll, entre autres, Paula Rego figure la guerre, la souffrance et la bestialité.

Paula Rego (1935-…) est une artiste contemporaine qui s’inscrit aux croisements de diverses influences et cultures. Pour reprendre les mots de Cécile Debray, Commissaire de l’exposition : “Unique artiste femme de l’École de Londres, Paula Rego se distingue par une œuvre fortement figurative, littéraire, incisive et singulière”.

L’équipe

“Les contes cruels” de Paula Rego du 17 octobre 2018 au 14 janvier 2019 au Musée de l’Orangerie.

Des visites guidées, projections, colloques et rencontres sont organisées durant l’exposition pour en découvrir plus sur l’oeuvre de Paula Rego.

Cette exposition est organisée par les musées d’Orsay et de l’Orangerie avec la collaboration exceptionnelle de la galerie Marlborough et le soutien de la Fondation Gulbenkian (Paris).

Partager cet article: